Trois chambres à Manhattan – Simenon (Masse critique, Babelio)

Dans le cadre de l’opération Masse Critique de Babelio, j’ai reçu Trois chambres à Manhattan de G. Simenon. Voici mes impressions de lectures.

Chronique d’une rencontre impossible

Nous sommes loin des enquêtes policières du commissaire Maigret. G. Simenon met en scène dans ce roman la rencontre de deux êtres à la dérive, blessés mais avides d’amour, Kay et Franck. Elle est à la rue pour cause d’abandon par ses amis ou amies. Lui est un acteur célèbre en perdition et qui tente d’oublier que son ex-femme l’a quitté pour un jeune homme. Ils s’accrochent désespérément l’un à l’autre tout en se méfiant tout en se repoussant tout en détestant leur lâcheté réciproque. Voici une histoire d’amour désespérante de doutes et de sentiments contradictoires où le lecteur se demande à chaque instant si cela ne va pas mal tourner. Trois chambres a Manhattan est un huis-clos psychologique étouffant où nous ne pouvons qu’admirer à nouveau la finesse d’analyse psychologique de G. Simenon.

(Trois chambres à Manhattan / Georges Simenon. Livre de poche. isbn 978-2-253-14277-8)