Bibliostream, inscrire les activités de la bibliothèque sur le web

Le web participatif ou inscriptible et son cortège d’outils (blog, réseaux sociaux, micro-blogging, photos,…) amène leurs utilisateurs intensifs pas forcément les geeks à refléter de plus en plus en ligne leurs activités quotidiennes, leurs pensées et leurs relations sociales. Certains analystes désignent ce phénomène sous la notion de Lifestream, le flux de sa vie numérique.

L’arrivée de Chermédia, l’agora des bibliothécaires du Cher, signalé par notre cher Bibliobsédé et la multiplication des pages institutionnelles sur Facebook (BnF, BPI, BNUS, E-Music Box de la BM de Limoges…) marquent, il me semble, un tournant pour les bibliothèques françaises qui commencent à affirme de plus en plus leur présence sur le web participatif et social.

Il ne manque plus grand chose pour que naisse le Bibliostream, le flux de la vie des bibliothèques, qui donneraient à voir en ligne différentes activités pas toujours visibles: réunion d’acquisitions, arrivée des nouveautés et leur traitement, faire écouter les disques que les bibliothécaires musicaux indexent, bibliothèques de rue ou hors les murs, accueil de classes ou de groupes, rangement des documents… De la vidéo au simple mini-message en passant par une série de photos ou une interview, les formes ne manquent pas pour rendre plus vivant et attractif nos sites internet mais aussi changer l’image de nos structures et de notre métier.

Qu’en pensez-vous? Des remarques? Des exemples?

Premières impressions des bibliothèques finlandaises

Grâce au Ministère de la culture finlandais et à la BPI, nous avons été quelques bibliothécaires français à découvrir les bibliothèques de ce pays. Avant quelques billets plus détaillés, je vous livre des impressions générales:

  • l’expression de Maija Berndtson la bibliothèque comme « living room », lieu de vie pour la cité, n’est pas galvaudé. D’importants moyens sont mis dans les bâtiments et surtout dans l’aménagement intérieur: des petits salons un peu partout dans les espaces pour lire, discuter, jouer ou se reposer.

La décoration est soignée avec un effort pour donner une ambiance différente selon les espaces, notamment pour les sections jeunesses comme à Turku et Hämeenlinna

  • Comme l’a déjà dévoilé Bibliobsession: inscription gratuite dans toute les bibliothèque à cause de leur législation sur les bibliothèques qui existe depuis 1928 et dont la dernière actualisation date de 1998. Cette législation impose la création de bibliothèque dans toutes les communes avec une aide de l’état pouvant aller jusqu’à 42%… Pour les amateurs de chiffres: 400 municipalités ayant 1 bibliothèque soit 895 bibliothèques publiques et 166 bibliobus. Toutes les bibliothèques font partie d’un réseau local.
  • Dans les grandes ou moyennes bibliothèques que nous avons visités il y a systématiquement des salles collectives non pour un travail de groupe mais pour des formations ou un usage par des associations. Il y avait aussi des salles de travail en groupe.

Continuer la lecture de « Premières impressions des bibliothèques finlandaises »

Concours de vidéos: exemple d’un partenariat original

Dans le cadre d’un partenariat avec L’Atelier du Rhin, centre dramatique régional d’Alsace, nous organisons un concours de vidéos sur Dailymotion.

L’Atelier du Rhin diffuse en janvier une pièce de Cyrano de Bergerac (pas la pièce d’E. Rostand sur Cyrano). Nous proposons aux internautes d’enregistrer leur version de la tirade des nez de la pièce d’E. Rostand. Voici le texte de présentation qui est mis en ligne sur nos sites respectifs:

« Soyez amical, gracieux, truculent,… et dramatique comme Cyrano de Bergerac ! Enregistrez votre version vidéo de la célèbre tirade des nez et gagnez des abonnements à l’Atelier du Rhin de Colmar, des places de théâtre et des livres!

Réalisez, avec l’appareil numérique de votre choix (téléphone mobile, caméra numérique,…), une vidéo de « La tirade des nez » de la pièce Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, Acte 1 scène 4, tirade de Cyrano commençant par « Ah ! non ! c’est un peu court jeune homme ! / On pouvait dire… Oh ! Dieu… bien des choses en somme » jusqu’à « je me les sers moi-même, avec assez de verve, / mais je ne permets pas qu’un autre me les serve. ».

Durée maximum de la vidéo 5 minutes. La totalité du texte doit être dite pendant la vidéo.

Les vidéos réalisées à plusieurs sont admises mais chaque concurrent peut envoyer au maximum 1 vidéo.

Déposez ensuite la vidéo sur Dailymotion aux formats Divx, xvid, mov, MPEG1 (se créer un compte Dailymotion) et signalez-là grâce au tag ConcoursNezManuMD68. Toutes les techniques d’enregistrement, de montage et de création sont admises.

Il est ouvert à toute personne résidant dans le Haut-Rhin ayant atteint l’âge de 16 ans.

Date limite des envois le 5 décembre à 0h00. »

L’information sera aussi diffusée par courrier papier ou électronique aux compagnies de théâtre, aux troupes amateurs de la région, aux collèges et aux lycées et affichée dans les bibliothèques du département. L’Atelier du Rhin et La Médiathèque Départementale ont respectivement créé des comptes sur Dailymotion (Atelier du Rhin et Médiathèque68 ) afin de suivre et de mettre en valeur ces vidéos.

Il s’agit pour nos deux structures d’une première expérience d’animation et de concours en ligne. On ne s’attend pas à la ruée vers l’or. Notre initiative est d’ailleurs plus modeste que le Concours vidéos Paris Remix organisé par l’INA.

En préparant ce concours, j’ai découvert que beaucoup de grandes institutions comme la MoMA, le théâtre national de Londres, la Cité des sciences, la ville de Paris voire des chaines de télévision comme la BBC ou Direct8 avec des comptes sur Youtube ou Dailymotion. Il y a même la BU de l’Universite de Floride ainsi que la bibliothèque de Fontaine en France qui a mis en ligne des vidéos de poèmes lus par des enfants lors d’un club jeune. Ces vidéos sont ensuite intégrées à leur blog

Avez-vous repéré d’autres initiatives de ce genre? Des idées? Des réactions?

Y aura-t-il du foot en bibliothèques?

Alors que les multiplexes de cinéma s’engagent sur une diversification de leurs offres avec des retransmissions d’Opéra ou dans quelques jours de matchs de l’Euro 2008, exemple ici, pourquoi les bibliothèques ne participeraient pas à cet évènement?

Quand on pense que les sports sont une pratique sociale très développé, que les documentaires dans ce domaine sont très prisés (est-ce encore vrai?), que L’Equipe est le journal le plus lu en France, participer à un évènement sportif de grande ampleur serait un excellent moyen pour les bibliothèques pour faire évoluer leur image!

Il est probablement trop tard pour négocier la retransmission de match dans nos locaux ou dans nos salles d’animation (pas d’excuse pour ceux qui n’ont pas de grand écran, cela doit pouvoir se louer…) Les tarifs sont d’ailleurs peut-être prohibitifs pour nos collectivités.

A défaut ou en complément de ces retransmissions, nous pouvons tout à fait envisager un programme d’animation: créer un coin Euro 2008 avec les résultats et toutes les informations, faire venir les footballeurs connus et moins connus du coin pour des rencontres ou des discussions autour des matchs, jeu de pronostics avec des abonnements gratuits à gagner,… Vous pouvez ajouter d’autres idées en commentaires.

Je vois certains d’entre-nous tenté par une contre-programmation à dimension culturelle: conférences philosophiques, concert de musique traditionnelle,… et pourquoi pas les deux? Comme une chaîne de restauration rapide, nous pourrions oser l’alternative: Foot ou philo? A vous de décider… et proposer deux activités le même soir. Pourquoi pas des animations jeunesses pour les enfants qui n’auraient pas le droit de regarder le foot?

Si des bibliothèques ont proposé ou proposent des actions en lien avec le foot ou tout autre sport, j’attends le descriptif dans les commentaires. Sinon, qui est prêt à relever le défi? Je vois bien Angers comme première BU Foot!

Pour terminer, dans le cadre du concours des Biblioclip, qui filme un match de foot (ou presque) dans les rayonnages de sa bibliothèque?